Voici quelques particularités de la PNL 

qui la différencie d’autres approches : elle s’appuie 

• Sur un objectif thérapeutique mesurable, spécifique, atteignable
• Sur un équilibre entre les ressentis, les comportements et les pensées
• Sur du comment (et non pas pourquoi) on procède pour être dans une stratégie d’échec ou de réussite. Le comment invite plus globalement et plus profondément à explorer l’expérience de la personne, à comprendre sa façon de faire, de penser, d’être.
• sur des ancrages kinesthésiques principalement (et aussi visuel et auditif). L’ancrage est une ressource physiologique. On va amener la personne à revivre une expérience « vivantielle » à se remettre dedans (ex. la madeleine de Proust) afin qu’elle devienne une ressource.
• L’IPI : tous les comportements même ceux limitant ont une intention positive inconsciente (IPI), comment en prendre conscience pour apporter de nouvelles ressources et de nouvelles possibilités d’action. Nous avons tous des programmes ressources et limitants. Ces programmes, si nous ne faisons rien, ils vont se répéter et s’amplifier. Nous allons donc mettre au jour ces programmes limitants et ressources pour les décoder et les transformer.
• sur les 5 sens et leurs sous-modalités Chacun perçoit le monde à sa manière, certains sont plus visuel, d’autre auditif et d’autre kinesthésique. Les sens et les sous-modalités peuvent être déterminants dans notre manière de vivre et de ressentir notre environnement, d’y être bien ou non. ex. de sous-modalités avec la vue : l’image est-elle en noir et blanc ou en couleur, lumineuse ou sombre, détaillée ou globale, petite ou grande, contrastée ou non, nette ou floue, immobile ou en mouvement. 
• La PNL s’appuie sur plusieurs présupposés qui fonde sa méthode ex. la carte n’est pas le territoire : nous avons tous une manière de percevoir le monde (une carte) mais souvent ce n’est pas la même que les autres. 


En art-thérapie, l'Art est utilisé dans l'objectif de valoriser ce qui fonctionne bien chez la personne en vue d'aller vers du bien-être. Ses interventions se font à partir d'un objectif thérapeutique posé par le patient ou parfois, en institution avec le psychothérapeute

Quels peuvent être les bienfaits d’une prise en soin en art-thérapie ?

Chaque personne a des ressources et des capacités préservées. L’art-thérapeute va aider la personne à se mobiliser pour l’accompagner à aller mieux : 

  • Se mettre en mouvement, mobiliser et renforcer des capacités, des comportements positifs et la considération de soi via une activité plaisante
  • Renforcer l’estime de soi : se faire confiance, s’aimer et s’affirmer
  • Retrouver l’envie en stimulant les ressentis
  • Eprouver des ressentis agréables pendant et après la séance
  • Apaiser des souffrances
  • Améliorer son goût de la vie
  • Maintenir la personne dans une autonomie physique et cognitive
  • Se mettre en relation, sortir de l’isolement 

La beauté anime la vie

La considération de soi va influencer le regard que la personne se porte et qu’elle pose sur le monde. Parfois, juste un changement de regard permet d’améliorer le bien-être. L’art-thérapie et la PNL peuvent aider à ce changement intérieur. Les sens sont notre porte d’entrée pour comprendre le monde extérieur. La beauté stimule donc la vie qui est en nous. Nous lui accordons un temps et ainsi elle peut redonner du sens à nos ressentis et à notre existence. Cela peut animer la vie qui est en chacun de nous et lui donner un meilleur goût.

L'art-thérapie au journal télévisé

La différence entre l'art-thérapie et les ateliers d'art

Plaquette de l'AFRATAPEM